1998
LE SILENCE DE LA MER (Vercors / Nouvelle mise en scène Jean-Paul Cathala)
Noël Camos avait joué avec succès “Le Silence de la Mer”. Le rôle de l’officier allemand dont il avait peine à se détacher. Je lui propose de le reprendre, mais cette fois il serait en quelque sorte Vercors lui- même en train d’écrire son texte en pleine occupation ennemie. Ainsi, outre le plaisir d’entendre ce texte superbe, on assiste à son élaboration. Dans ce cas, c’est d’autant plus intéressant qu’il s’agit du premier texte de l’auteur (Vercors était dessinateur et graveur). Noël renoue avec un plaisir évident avec ce texte mythique. Il le porte sans effort apparent en formidable technicien de la diction qu’il est. Une forme très intéressante de lecture spectacle. En effet nous avons travaillé comme pour une mise en scène traditionnelle. Si l’occasion s’était présentée, il aurait pu l’interpréter en appartement comme cela se fait aujourd’hui.
ÉNOWALIK L'ESKIMO (Jean-Paul Cathala / Nouvelle mise en scène)
II y a 25 ans, j'avais écrit une pièce de théâtre qui s'intitulait : "La Grande Chasse d'Énowalik l'Eskimo". Il fallait une très nombreuse distribution. Philippe AUDIBERT et Christophe MONTROSE me demandent de leur adapter cette pièce pour eux seuls et j'ai eu l'idée de conserver la voix de Maria CASARÈS, qui avait enregistré la voix de la conteuse et qui est sans doute l'une des plus grandes actrices de théâtre du vingtième siècle. Voilà pourquoi, par- delà la mort, sa voix nous accompagne tout au long du spectacle. Le thème en est simple : un village eskimo (il faudrait dire Inuit) n'a plus de nourriture. Le jeune Énowalik accompagné de Mina son amie de cœur, part en quête de gibier. La chasse pour se nour-rir, oui, mais tuer des animaux pour le seul plaisir de tuer une fois la survie du village assurée... tel est le dilemme auquel est confronté le tout jeune homme. C'est à ce prix, entre autres, qu'on peut grandir. L'écriture repose sur une documentation très sérieuse qui m'avait été fournie à l'époque par Paul-Émile VICTOR, mais bien sûr le spectacle n'a plus rien à voir avec les Inuits d'aujourd'hui. Une petite exposition (notamment de lithographies) sur la vie des Inuits et leurs pratiques artistiques accompagne le spec-tacle, ce qui permet une belle discussion entre les deux comédiens et le jeune public.
DISTRIBUTION : Le Conteur : Philippe AUDIBERT / Énowalik : Christophe MONTROSE Voix Off : Maria CASARÈS Bande son : Pierre MARGOT (Voix de Marie-Christine Bouchaudon et Bruce Tumbarello) Décor : Jacqueline BAREILLE-DENAT Costumes et poupées Laure VÉZIA et Élisabeth LEFÈVRE