AVANT-DIRE COMME CELA SE DIT
Le    théâtre    est    une    des    principautés    parmi    les    plus    anciennes    de l'éphémère. Vouloir le fixer c'est comme le tuer. Seulement voilà, nous sommes dans les temps "communicants"… …c'est ce qui nous est affirmé à longueur de pendule… Mes    compagnons    de    route    actuels    ne    savent    quoi    trop    répondre quand    on    les    questionne    sur    le    parcours    de    cette    troupe    qu'ils habitent et que j’ai créée en 1966. Ils ont besoin du secours de quelques poteaux à enfoncer dans le sable des temps révolus, ceux d’avant leur venue au monde… histoire que la cabane ne vacille pas de trop… La   foire   aux   souvenirs   n'est   pas   mon   fort,   c'est   vrai,   mais   tant   qu'il   en est encore temps, je veux saluer mes compagnons de route :
Ceux qui sont passés de l'autre côté du miroir Ceux qui sont loin, dans d'autres cartes géographiques Ceux qui vivent la passion que je leur ai dévoilée Ceux qui ont choisi d’autres sentiers Ceux avec qui je me suis brouillé sans me souvenir pourquoi Ceux qui sont là, autour, cœurs solides Et les angoisses des premières Et les fous rires Et les déceptions Et les triomphes Et la conscience sereine quand le travail est abouti Et la douleur vaguement honteuse des inaboutis… Et   puis   ces   milliers   de   visages   bouleversés   au   sortir   d’une   représentation   avec   les   mots   au bord   des   lèvres   et   qui   n’osent   pas   franchir   les   portes   de   la   pudeur.   Car,   au   bout   de   tous   les comptes    c’est    pour    ceux-là    et    cela    que    nous    déversons    chaque    jour    notre    énergie    et    nos espérances.
Accueil
Jean-Paul Cathala